LE DESORDRE

LE DESORDRE

PRISONNIERES & PRISONNIERS POLITIQUES, LUTTES, GEORGES IBRAHIM ABDALLAH, جورج ابراهيم عبدالله


Georges Abdallah – Camarade d’honneur de Bagnolet

Publié par LE DESORDRE sur 31 Janvier 2014, 21:14pm

Catégories : #Georges Abdallah, #GA - Articles-tracts, #GA - Mobilisation

georges abdallah banderolleLors du conseil municipal du 11 décembre 2013 les élus de la ville de Bagnolet ont, à la majorité, nommé Georges Ibrahim Abdallah, citoyen d’honneur.

De suite la préfecture, le PS, l’UMP, l’extrême-droite, le CRIF, la LDJ se sont ligués pour attaquer cette décision. Qu’une ville populaire se mobilise pour un prisonnier politique, combattant arabe, militant de la juste cause palestinienne, emprisonné dans les prisons de la république française depuis bientôt trente ans, est inconcevable pour ceux qui pensent qu’ici les quartiers doivent être soumis et qu’au Moyen-Orient la Palestine doit être colonisée par les sionistes.

Aujourd’hui, le 31 janvier 2014, le tribunal administratif de Montreuil s’est cru en droit de « suspendre » une expression purement politique et qui dans les faits est uniquement symbolique.

Rien de surprenant dans cette décision. La justice de classe est à l’œuvre.

Que Philippe Galli croise M° Kiejman dans les diners fermés du cercle « Le Siècle » réservés à « l’élite »  de la république française pourrait être anodin. Mais Philippe Galli est le préfet de la Seine St Denis qui a saisi le tribunal administratif de Montreuil pour l’annulation de la motion qui nomme Georges Abdallah citoyen d’honneur de Bagnolet. M° Kiejman est l’avocat qui représente les Etats-Unis d’Amérique partie civile contre Georges Abdallah, et qui régulièrement s’oppose à sa libération. Rien d’anodin.

Me Jérémie Boulay est l’avocat qui représentait au tribunal de Montreuil Jacques Nio conseiller municipal UMP de Bagnolet. Pour étayer son argumentation il a fait référence à des décisions de justice du temps du Maréchal Pétain !!! C’est aussi l’avocat qui a fait annuler une subvention donnée par la municipalité d’Aulnay sous-bois à une association de solidarité à la Palestine. Et c’est déjà le tribunal administratif de Montreuil qui avait pris cette décision.

Qu’importe ces alliances. Les camps sont bien marqués.

Et Georges Abdallah a été nommé citoyen d’honneur de Bagnolet !

L’essentiel est le combat pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. L’essentiel est le combat contre le sionisme, et l’impérialisme. L’essentiel est le combat pour la Palestine.

Comme le signe Georges Abdallah : « Ensemble, nous vaincrons » !

Des camarades du soutien de Bagnolet – 31 janvier 2014